Faux plafond fixé sur suspentes antivibratoires

S'isoler des bruits du dessus en rabaissant le plafond

Printer Friendly, PDF & Email

Procédure

Les suspentes antivibratoires Acoustix (6) se fixent au plafond avec un écartement de 800 mm.

Les profilés métalliques (13) viennent se clipser dans les suspentes. L’entraxe entre les profilés ou les lattes est de 600 mm. Il faut prévoir environ 2,5 points de fixation par m². Ce nombre sera doublé dans le cas de la pose d’une double plaque de finition.

Les panneaux Acoustix Pan-terre Plâtre, Plâtre Densifié ou Fibro-plâtre (1) se vissent sur le jeu de profilés.

L’interposition d’un matériau absorbant acoustique (type laine ou ouate) (15) dans le plénum permet de pallier un effet possible de caisse de résonance.

Le Joint d’Étanchéité Acoustix (8) en périphérie de la surface du plafond assurera la continuité de la couche isolante acoustique et la désolidarisation avec les murs.

Gain 30 dB !

La finition de la périphérie est réalisée à l’aide d’un mastic acrylique souple.

Cette mise en œuvre permet de remettre à niveau un nouveau plafond ou de réduire la hauteur de la pièce. C’est une solution idéale d’isolation aux bruits aériens qui contribue efficacement à réduire les bruits de choc venant de la structure supérieure.

suspente
correction acoustique

Problème de réverbération ?

Pièces qui résonnent ?

Solutions de correction acoustique

Disponible partout !

Conseil technique professionnel

Performances mesurées

Mise en oeuvre simple