Isoler et s’isoler du bruit

Le bruit est multiforme et fait partie de notre environnement contemporain. Sa source peut être indéterminée ou diffuse : il nous agresse sans même que nous en soyons tout à fait conscients. Parfois, la source sonore peut être clairement identifiée : le bruit en devient d’autant plus insuportable. Les systèmes développés par Acoustix vous protègent d’un environnement extérieur bruyant et aménagent votre espace intérieur pour pouvoir y vivre sans déranger votre voisinage. Les panneaux Acoustix traitent le plafond, les murs et le sol. La mise en œuvre des solutions d’isolation Acoustix est facile et s’adapte à tout les types de construction.

Si vous avez des questions relatives aux panneaux Acoustix :

Les 4 principes fondamentaux

Étanchéité à l’air de la couche isolante acoustique

Acoustix préconise le placement d’un joint mousse en périphérie des surfaces sur la tranche du panneau Acoustix. Cette étanchéité peut évidemment se réaliser de toute autre manière à l’aide de matière stable dans le temps. C’est pour cette raison que notre joint d’étanchéité est en mousse à cellules fermées à la différence d’une “éponge”qui a des cellules ouvertes.

Désolidarisation des doublages

Plus la désolidarisation d’un doublage est importante, plus on limite le bruit passant par les points de fixation des panneaux. Un faux plafond sur ossature indépendante apportera une performance d’isolation acoustique nettement plus importante qu’un plafond fixé directement aux poutres. Notre système de cavaliers antivibrations aide à la désolidarisation par la présence de caoutchouc, tout en apportant une bonne atténuation des bruits d’impacts.

Diversification des matériaux

L’association de fixations souples, de panneaux résilients Acoustix et de plaques de finition apportant de la masse permet d’obtenir une isolation acoustique importante dans toutes les bandes de fréquence et d’éviter la chute du degré d’isolation dans les fréquences critiques.

Limitation de l’effet “tambour”

La désolidarisation des doublages crée une lame d’air dans laquelle il faut placer un matériau absorbant acoustique, dont le rôle est de limiter la résonance interne du doublage. Cet effet tambour varie en fonction du type de bruit, des parements et de leur espacement.