Quelles règlementations à respecter en matière d’isolation acoustique dans une habitation ?

Quelles règlementations à respecter en matière d’isolation acoustique dans une habitation ?

Comment s’y retrouver dans le brouhaha des règlementations en matière d’isolation acoustique résidentielle: directives européennes, arrêté royal, normes ISO, normes NBN, IBN, etc. Trêve de balivernes, nous allons vous sortir de cette cacophonie ambiante et vous guider vers le droit chemin: les normes d’isolation acoustique dans une habitation n’auront plus de secret pour vous !

NBN S01-400-1 : une norme pour les gouverner toutes

Cette nouvelle norme remplace les dispositions définies dans les NBN S01-400:1977 et NBN S01-401:1987. La nouvelle norme NBN S01-400-1 (entrée en application en 2008 et issue de la norme européenne EN ISO 717-1) « Critères acoustiques pour habitations » relative aux critères acoustiques pour les immeubles d’habitation fixe les exigences auxquelles doit répondre un bâtiment achevé, qu’il s’agisse de l’isolation aux bruits aériens et aux bruits de choc, de l’isolation des façades, du bruit produit par les équipements techniques ou de la réduction de la réverbération de certains locaux. Les critères définis dans cette norme unique sont à considérer comme des règles de bonne pratique destinées aux bâtiments affectés en tout ou en partie au logement et pour lesquels le permis de construire ou de rénover a été demandé après la date de parution de la norme. L’origine de cette norme réside dans la nécessité de mieux adapter les exigences acoustiques à la charge de bruit actuel ainsi qu’aux souhaits des personnes en matière de qualité acoustique. Il est également nécessaire d’exprimer les performances avec les unités de grandeur harmonisées au niveau européen.

Attention, les normes NBN S01-400-2 en matières d’isolation acoustique pour les établissement scolaires seront abordées dans un prochain article.

Deux niveaux de qualité pour la norme NBN S01-400-1

La norme fait une distinction entre deux niveaux de qualités: un confort acoustique normal et un confort acoustique accru. Les exigences de confort acoustique normal visent à satisfaire les attentes d’environ 70% des habitants, tandis que les exigences de confort acoustique accru satisferont les attentes de plus de 90% des habitants. La norme se base toujours sur un comportement normal de l’occupant d’un bâtiment. Une charge normale de bruits aériens dans un local voisin signifie: niveaux sonores pondérés A (conversation, musique) inférieurs à 80 dB. Une charge normale de bruits de contact dans un local voisin signifie: bruits de pas normaux, déplacements de meubles légers, chute d’objets ou de jouets légers.

Exigences concrètes de la norme NBN S01-400-1

La norme fixe des exigences ou des valeurs limites en matière de:

  • isolation contre les bruits aériens entre des locaux;
  • isolation contre les bruits de contact entre des locaux;
  • isolation de façades contre les bruits aériens;
  • niveau sonore maximum à l’intérieur généré par la circulation ou par des installations techniques;
  • absorption acoustique dans des locaux.

Solutions acoustiques

En matière de bruit, comme pour tout le reste, mieux vaut prévenir que guérir. Une attention centrée sur les problèmes potentiels lors de la conception constitue la seule réponse appropriée. De même, l’entrepreneur chargé de la réalisation des travaux doit accorder l’attention requise à l’exécution correcte des détails de raccord, au colmatage…

Principes d’isolation

Même lorsqu’une attention suffisante est accordée à l’acoustique, une transmission des bruits (lisez transmission des vibrations) se produira toujours entre les espaces. Il existe deux grands principes d’isolation visant à diminuer cette transmission.

Loi de la masse

La loi de la masse est le principe essentiel en matière d’isolation contre les bruits aériens. Cette loi stipule que l’augmentation de la masse des murs – et donc leur alourdissement – améliore l’isolation phonique. Elle s’applique uniquement aux murs massifs. Plus le mur est lourd, plus la transmission des vibrations sera faible. Ce principe est naturellement limité. Il est impossible de construire des murs toujours plus épais pour éviter toute transmission des bruits. Il importe de rechercher un équilibre entre les desiderata et les impératifs économiques. Au lieu d’épaissir les murs, des matériaux de construction plus lourds peuvent également être privilégiés. Ces matériaux proposeront régulièrement de meilleures performances acoustiques qu’un mur en béton cellulaire.

Principe masse-ressort-masse

La loi masse-ressort-masse est un autre principe universel appliqué pour atténuer les bruits aériens. Ce principe se fonde sur deux masses séparées par un « ressort », lequel peut être un espace d’air ou un matériau isolant. L’épaisseur du « ressort » constitue un facteur essentiel pour déterminer le niveau d’absorption des vibrations. Le système fonctionne comme suit : le bruit heurte la première masse, qui se met à osciller. Le « ressort » entre les deux couches intercepte ces vibrations et fait office d’amortisseur. Le bruit est ensuite considérablement atténué lors de sa transmission à la deuxième masse. En ce qui concerne l’application du principe masse-ressort-masse, quatre paramètres s’avèrent déterminants pour les valeurs d’isolation :

  • Augmentation de la masse : l’augmentation de la masse des deux murs se traduit par l’augmentation du nombre de décibels bloqués.
  • Largeur de l’espace :  plus la largeur de l’espace est importante, meilleure sera l’isolation acoustique.
  • Degré de remplissage : il est recommandé de remplir complètement le vide de matériau isolant.
  • Dédoublement des murs : évitez de préférence l’utilisation d’éléments de chaînage pour un mur maçonné. Construisez une double paroi en panneaux adéquats en plaçant ces derniers contre une structure porteuse. métallique propre. Une structure porteuse métallique est préférable à une structure en bois car le métal est plus souple et absorbe donc davantage de vibrations. Il est aussi conseillé d’alterner des matériaux différents, de masse et de rigidité différentes, le matériau parfait n’existant pas.

Si vous désirez vous plongez d’avantage dans les arcanes de la norme NBN S01-400-1 suivez ce lien :http://www.acoustix.be/newsletter/2013-04/pdf/reglacoustique.pdf A bon entendeur :-)

Laisser un commentaire