Comment se protéger du bruit ? Acoustix Pan-terre

Comment se protéger du bruit ?

Du BIP-BIP du réveil le matin en passant par le BIIIIIIIIIIIIIIIIP strident des portes du métro, nous sommes quotidiennement agressés par le bruit. Et les appareils ne sont pas les seuls responsables de l’émission de bruit : on peut aussi détériorer nos oreilles avec Bach, Beethoven, Les Beatles ou Stromae…

Tous ces bruits peuvent avoir un impact négatif sur notre santé, tant au niveau du sytème nerveux que sur le système cardiovasculaire (lire notre article à ce sujet : Les effets du bruit sur la santé).

Il est donc capital de limiter les bruits pour votre santé mais aussi pour celle de vos enfants ou même de vos voisins.

Quand se protéger

La prévention reste essentielle dans la protection contre le bruit, à fortiori lorsqu’on est exposé à plus de 85 dB. En plus de l’intensite (dB), la durée d’exposition est à surveiller.

  • à moins de 85 dB il n’est pas nécessaire de surveiller la durée d’exposition
  • à 85 dB la durée d’exposition tolérable (sans protection) est fixée à 8 heures par jour
  • à 94 dB la durée d’exposition tolérable (sans protection) est fixée à 1 heure par jour
  • à 100 dB la durée d’exposition tolérable (sans protection) est fixée à 15 minutes par jour
  • à 105 dB la durée d’exposition tolérable (sans protection) est fixée à 5 minutes par jour

Comment se protéger du bruit ? Adoptez les bons réflexes !

On vient de le rappeler plus haut : la prévention reste la meilleure alternative d’une protection efficace contre le bruit. Il suffit de suivre les quelques conseils élémentaires suivants.

Limiter le niveau sonore d’exposition

Lorsque c’est possible, baissez le niveau d’émission, éloignez vous de la source sonore ou portez des équipements de protection individuelles (EPI tels que casque anti-bruit, bouchons, boules Quies, etc.)

Se protéger en soirée et pendant les concerts

Equipez-vous de bouchons d’oreilles, éloignez-vous des enceintes et octroyez des pauses à vos oreilles toutes les 30 minutes au calme.

Rendre les lecteurs MP3 et smartphones moins agressifs

Si de plus en plus de smartphones et baladeurs MP3 sont équipés d’un AVLS (Automatic Volume Limiter System), il sera toujours plus prudent pour vos pavillons acoustiques de réduire le volume et de limiter l’écoute à moins d’01h00 de suite (à volume moyen).

Attention, écouter une musique agréable peut aussi faire mal

Que vous écoutiez Mozart, Stromae, Wagner ou K3, les risques auditifs sont, hélas, peu liés à la qualité de la mélodie ou au plaisir du son. L’écoute d’une musique agréable peut présenter les mêmes risques auditifs qu’un bruit désagréable. N’oubliez pas que c’est la durée, l’intensité et la fréquence d’exposition qui influencent le risque auditif et non pas l’auteur-compositeur ou l’interprète !

Réduire les bruits pour soi mais aussi pour les autres

Il est difficile de changer son environnement mais on peut néanmoins adopter des comportements et des gestes moins bruyants. Si c’est bon pour vous, c’est aussi bon pour l’amitié, le moral et la santé !

Avec vos voisins et voisines

Prévenez lorsque vous allez tondre la pelouse ou que vous allez utiliser des engins bruyants (broyeur à végétaux, débrousailleuse, souffleur à feuilles, perceuse, ponceuse, etc.)

Et prévenez lors de l’organisation d’une soirée ou d’un barbecue en plein air. Mieux, invitez vos voisins à votre fête et pas uniquement lors de La Fête des voisins.

Dans la cuisine et la buanderie

Achetez des appareils ménagers silencieux. Montez les équipements vibrants sur plots en caoutchouc anti-vibrations (silent blocks) et laissez un espace entre l’appareil et le mur.

Si possible, équipez-vous d’appareils électroménagers silencieux dont l’indice de puissance acoustique (Lw) est bas. L’écolabel européen requiert de limiter la puissance sonore d’un certain nombre d’équipements électroménagers aux valeurs suivantes.

Appareil & Puissance acoustique

Lave-vaisselle

< 53 dB(A) pour les modèles indépendants
< 50 dB(A) pour les modèles encastrables

Lave-linge

≤ 56 dB(A) pendant le lavage
≤ 76 dB(A) pendant l’essorage (sur base du cycle normalisé « coton 60°C »)

Réfrigérateur

< 42 dB(A)

Aspirateur

≤ 76 dB(A)

Les portes qui claquent

Les portes qui claquent sans arrêt sont aussi une nuisance importante dans la vie quotidienne. On peut facilement perdre cette habitude en y prêtant attention ou en installant des petits tampons de mousse pour atténuer le bruit de la fermeture.

Au salon, dans la salle à manger et dans les chambres

Evitez de trâiner les chaises et les tabourets sur le sol : soulevez les ou équipez les de patins anti-bruit en feutre. Modérez le volume sonore de votre installation Hi-Fi, de votre télévision et de votre Home Cinema. Optez pour chaussures peu bruyantes pour l’intérieur ou des pantoufles. A table aussi on ne soupçonne pas le bruit que peuvent faire les couverts sur les assiettes ! Mettez des sets de tables souples pour absorber les bruits d’impact.

Dans le jardin

Au jardin, surveillez vos enfants et vos animaux domestiques. Equipez vous d’appareils le moins bruyants possible : optez pour des outils électriques ou manuels plutôt que motorisés pour les petits travaux tels que la taille, la tonte, le ramassage de feuille, etc. Respectez les horaires et les interdictions communales de générer du bruit. Plantez une haie ou faites grimper des plantes sur une façade réduisant la sensation de bruit.

A la maison : équipez vous en silence

Malgré toutes ces précautions il sera parfois nécessaire de s’isoler du bruit de la chambre des enfants ou de vos voisins mélomanes aux vocalises tardives.

“ Moins on fait de bruit, mieux on s’entend ! ”

Gardez en tête que votre plancher est le plafond de vos voisins. La moindre modification de sol aura donc un impact sur l’isolation acoustique de votre plancher. Changer votre moquette pour du parquet doit être approuvé par le syndic de votre immeuble. En outre, l’isolation phonique ne peut être inférieure à la précédente.

Les fenêtres devront être étanches de manière à ne pas laisser d’air passer de l’extérieur vers l’intérieur. Retenez que si l’air passe de l’extérieur vers l’intérieur le bruit extérieur passera aussi.

L’isolation des murs passe par le placement d’un doublage acoustique qui diminuera efficacement la perception des bruits venant de l’extérieur, mais empêcheront aussi les bruits de sortir.

La liste est longue certes mais si vous respectez la plupart des conseils énumérés ci-dessus, alors on pourra rêver d’un monde enfin calme et en paix ! Que demandez de plus ?

Une réponse à “Comment se protéger du bruit ?”

  1. […] La prévention reste essentielle dans la protection contre le bruit, à fortiori lorsqu’on est exposé à plus de 85 dB. En plus de l’intensite (dB), la durée  […]

Laisser un commentaire